Une traduction ?  

   

Historique

Dans cette région à lido lagunaire, depuis l’étang de Berre jusqu’à la frontière espagnole, se développent des espèces spécifiques des zones humides littorales pouvant parcourir, si elles émergent, plusieurs dizaines de kilomètres vers des secteurs agglomérés et très peuplés. Leur contrôle sélectif est indispensable et pérenne.

La Mission interministérielle d’aménagement du littoral du Languedoc-Roussillon (Mission Racine), créée en 1963, a fait de la démoustication le préalable à toute politique de développement des zones littorales, touristique en premier lieu. Par son entremise, l’Etat a financé le budget de la démoustication jusqu’à 85 %.

Dès le début de la cessation progressive de la Mission Racine (1974 - 82), les collectivités territoriales ont dû prendre en charge la totalité du financement de la démoustication.

Aux Départements, s’est ajoutée, à partir de 1975, la Région Languedoc-Roussillon qui, par accords successifs avec les Départements côtiers de son ressort, a financé par subvention annuelle 30 % de leurs participations contingentées, avant de décider d’adhérer aux statuts en 2007 et devenir à son tour membre de plein exercice.

   
© EID MED / CG06 - 2011