Une traduction ?  

   

Technique

L’EID Méditerranée opère sur quelque 300 kilomètres de littoral, de la frontière franco-espagnole aux confins de Marseille, sur un territoire qui rassemble principalement des zones marécageuses à submersion temporaire (sansouires, scirpaies, jonchaies), mais également des gîtes urbains.

Une centaine d’agents opérationnels assure en permanence la mission sur un territoire de 300 000 hectares, à partir de 7 agences opérationnelles décentralisées : 5 en Languedoc-Roussillon et 2 dans les Bouches-du-Rhône.

L’EID Méditerranée s’est dotée d’un laboratoire qui assure le support scientifique nécessaire à un contrôle respectueux du milieu. Ses principales missions concernent :

- l’étude de la biologie et de l’écologie des espèces à combattre.

- la sélection des insecticides les plus efficaces et les moins agressifs.

- l’amélioration des conditions d’application des produits (dosages notamment).

- la surveillance des niveaux de résistance.

Cet organisme public est géré par un Conseil d’administration (CA) composé d’élus issus des 5 Conseils généraux concernés et de la Région Languedoc-Roussillon. Il dispose également d’un Conseil scientifique et technique (CST) composé de spécialistes et de représentants d’organismes et administrations compétents dans les thématiques concernées par ses missions.

L’EID Méditerranée est membre fondateur de l’agence nationale pour la démoustication et la gestion des espaces naturels démoustiqués (ADEGE), avec l’EID Atlantique, l’EID Rhône-Alpes, les Conseils généraux de la Martinique, de la Guyane et le SIVU de Lauterbourg / Bas-Rhin.

Actions conventionnées

Le contrôle des nuisances de moustiques est la mission centrale de l’EID Méditerranée, justifiant l’organisation de l’établissement en services techniques centraux (à Montpellier) et en 7 agences opérationnelles déconcentrées sur sa zone d’action.

Le savoir-faire acquis par l'EID Méditerranée justifie des sollicitations hors de sa zone d'action, en France et à l'étranger. Elles sont de 4 ordres :

1- Missions conventionnées par l’Etat dans un cadre de santé publique : veille entomologique, diagnostics, traitements curatifs ponctuels.

2- Missions conventionnées par d’autres Conseils généraux pour la lutte anti-vectorielle et/ou le contrôle de moustiques nuisants : surveillance, diagnostics, traitements préventifs anti-larvaires, communication comportementale. C’est le cadre du missionnement de l’EID Méditerranée par le Conseil général des Alpes-Maritimes pour le contrôle d’Aedes albopictus.

3- Contrôle d’autres nuisants dans et hors sa zone d’action.

4- Gestion environnementale dans et hors sa zone d’action.

Le contrôle des moustiques dans le 06

Depuis 1999, l’EID Méditerranée et l’ADEGE (agence nationale pour la démoustication) sont conventionnées avec le ministère de la Santé (DGS) dans le cadre de la veille entomologique d’Aedes albopictus.

Une fois ce moustique identifié dans le Sud-Est des Alpes-Maritimes, l’EID Méditerranée a été conventionnée avec le Conseil départemental des Alpes-Maritimes :

- en 2006, sa mission a été axée sur le diagnostic des situations favorables à la prolifération, la définition des types d’habitats et gîtes larvaires associés et une première évaluation de la nuisance.

- à partir de 2007, une nouvelle convention intègre des opérations de contrôle axées sur les traitements insecticides des gîtes publics et la communication préventive auprès de plusieurs publics cibles, consistant à négativer des gîtes privés ou particuliers, impossibles à recenser et à traiter.

 
   
© EID MED / CG06 - 2011